Mycoses à répétition, fatigue générale, problèmes digestifs chroniques : et si c’était une candidose ? Faites le Test !

Mycoses à répétition, fatigue générale, problèmes digestifs chroniques : et si c’était une candidose ? Faites le Test !

21 décembre 2020 2 Par Delphine Guilloux

Vous le savez peut-être, dans notre système digestif diverses bactéries cohabitent ainsi que des champignons. Dans un organisme sain, ils cohabitent de façon tout à fait pacifique et forment ensemble notre microbiote, qui nous garantit notre système immunitaire.
La clé de cette auto-régulation, j’en ai déjà souvent parlé dans mes précédentes chroniques, c’est l’équilibre acido-basique.


Invasion caractérisée
Dès lors que notre organisme s’acidifie, les champignons comme après une bonne pluie en forêt, se développent à toute vitesse, jusqu’à coloniser tout notre système digestif. Qu’est ce qui peut favoriser cette situation ? Une mauvaise hygiène alimentaire (notamment aliments trop sucrés, trop riches en gluten, produits industriels, alcool, tabac…), traitements d’antibiotiques à répétition, stress…
Le candida albicans, et d’autres tout aussi sympathiques mais moins connus comme l’aspergillus, le géotrichum… se développent alors anormalement en envahissant et neutralisant les bactéries protectrices.

La candidose digestive, maladie méconnue mais largement répandue !
Cette maladie, mal diagnostiquée ou voire carrément ignorée est bien plus répandue qu’on ne le croit. Malheureusement les chiffres pour la France sont inexistants, mais une majeure partie de la population française est touchée, ne serait-ce que par des mycoses aux pieds, ou des mycoses vaginales pour les femmes.
Le champignon est particulièrement difficile à détecter car ses conséquences dans l’organisme sont multiples. En effet, sous forme de moisissure, le champignon se déplace dans tout l’organisme à travers le réseau sanguin, et il a la particularité de se coller sur différents types de cellules corporelles et provoque tous les symptômes que vous connaissez.

Comment savoir ?
Il est possible de mesurer la quantité de champignons présents par un examen des selles auprès d’un laboratoire, mais il existe plusieurs signes qui ne trompent pas : Ballonnements, gaz, alternance constipation/diarrhée, mycoses vaginales ou aux pieds chroniques, mauvaise haleine, fatigue chronique, endométriose, règles irrégulières… Pour cela je vous propose un test tout simple à faire chez vous pour mesurer votre candidose.

Quel traitement ?
Il faut traiter en profondeur, à la fois par le biais de l’alimentation et à l’aide de compléments alimentaires :
1) Les mesures alimentaires :
Pour se débarrasser du candida albicans, il faut l’affamer. Le champignon se développe particulièrement sur les levures et raffole du sucre. Il est donc conseillé de supprimer tous les sucres à l’exception de quelques fruits l’après-midi, ainsi que toutes les levures.
Par contre, il craint les aliments suivants : ail, thym, basilic, origan, aloe vera, huile de coco (acide caprylique).

Les traitements naturels :
Il existe plusieurs traitements possibles, mais les principes actifs sont les suivants : extrait de pépins de pamplemousse, extrait de feuilles d’olivier, huiles essentielles de Girofle, cannelle et Origan, écorce de Lapacho.
Certains Probiotiques sont particulièrement efficaces sur les champignons : Lactobacillus helveticus, lactobacillus rhamnosus, lactobacillus acidophilus
Pour obtenir un résultat probant, une cure minimum de 3 à 6 mois sera le plus souvent nécessaire, accompagnée du régime alimentaire approprié. Je vous propose un protocole à suivre sur quelques mois pour vous débarrasser de votre candidose. N’hésitez-pas à me contacter en laissant un commentaire sur cet article ou en me contactant directement au 0662189623.