Le Rhume n’est pas une fatalité !

6 janvier 2015 0 Par Delphine Guilloux

rhume
Lorsqu’il fait froid, les maisons sont chauffées, l’air est plus sec, rendant les muqueuses respiratoires plus fragiles face aux agressions des virus. Le rhume a alors tout loisir pour s’installer confortablement dans vos voies respiratoires.
Même si la maladie n’est pas si grave, un rhume dure tout de même une dizaine de jours et peut entraîner des complications comme une otite par exemple.
La grippe elle a des symptômes beaucoup plus sévères : maux de tête, courbatures, fièvre intense, sensation d’épuisement.
Pour éviter ces rhumes à répétition il existe de nombreuses solutions naturelles.

Alimentation : Veiller à ralentir la consommation de sucres rapides et de produits laitiers qui produisent de nombreux déchets dans l’organisme, notamment des colles provoquant par exemple des toux grasses. Bannissez les plats industriels.
Pendant l’hiver, privilégiez les agrumes (éviter le matin, trop acidifiants) ou les fruits riches en vitamines C comme le kiwi, les grenades, les litchees, la papaye ou les jus d’acai.
Les légumes colorés sont également riches en vitamines C comme les potimarrons, les poivrons rouges, le radis noir cru ou les aubergines. Les légumes verts également comme les poivrons verts, toutes les herbes aromatiques, les choux fleurs, choux de Bruxelles.

En prévention :
Pour renforcer votre système immunitaire vous pouvez faire des cures de Cassis en gemmothérapie (Ribes Nigrum), que vous trouverez en magasins bio. Faire deux ou trois cures espacées dans l’hiver de 20 jours. En plus de renforcer votre immunité, le cassis a un effet anti-inflammatoire naturel ainsi qu’une excellente action contre les maladies articulaires.
Les cures de gelées royales sont également précieuses, ainsi que l’échinacée en extrait de plantes fraîches ou en gélules.
Si votre alimentation n’est pas assez riche en vitamine C, n’hésitez pas à faire des cures de vitamine C.
Et bien entendu, lavez-vous les mains le plus souvent possible !

En soin :
Le nettoyage du nez est primordial pour éviter les infections. Prenez l’habitude de vous nettoyer le nez matin et soir avec du sérum physiologique. Dès les 1ers signes d’infection, les sprays nasaux au Cuivre-Or-Argent sont d’une remarquable efficacité. Mais vous pouvez aussi utiliser des spray à la propolis ou encore des nettoyages à base d’hydrolats de thym, d’eucalyptus ou de cyprès pour décongestionner. Les hydrolats de camomille allemande et le lédon du Groenland apaisent les muqueuses irritées.
Lorsque tout le monde est malade autour de vous, déposez 1 goutte d’huile essentielle de ravintsara sur la face interne des poignets et frottez-les ensemble pour lancer la circulation. Elle vous protégera des infections ambiantes.
Diffusez également le mélange suivant : 5 gouttes d’eucalyptus radiata, 5 gouttes de ravintsara, 3 gouttes de niaouli, 3 gouttes de citron. A mettre dans un diffuseur d’huiles essentielles ou sur un gant humide posé sur un radiateur, ou encore dans un bain, préalablement mélangées avec un savon liquide neutre.