IRIDOLOGIE Déminéralisation, inflammation, acidification : comment l’iris parle

IRIDOLOGIE Déminéralisation, inflammation, acidification : comment l’iris parle

12 août 2019 0 Par Delphine Guilloux

Avez-vous déjà entendu parler de l’iridologie… ? Savez-vous que l’analyse de vos iris peut révéler votre état de vitalité ?

L’iris est relié par des terminaisons nerveuses à l’ensemble de votre organisme, et c’est par ce biais que s’inscrivent les faiblesses ou déficiences de vos organes. Ainsi, les yeux sont faits pour voir à l’extérieur, mais aussi à l’intérieur, comme une fenêtre ouverte sur notre corps.

Les marques de stress, la fatigue, les problèmes circulatoires, les désordres digestifs y sont facilement décelables, mais surtout il s’agit d’un outil précieux pour mesurer le degré d’acidification, de déminéralisation ou d’inflammation de l’organisme.

Qu’est-ce que l’acidification de l’organisme ?

Pour être en pleine santé, nos cellules doivent baigner dans un milieu aqueux ni trop acide, ni trop alcalin. On peut comparer notre équilibre acido-basique à un poisson dans un bocal. Si l’eau est trop propre ou trop sale, le poisson ne survivra pas. Pour nous, c’est un peu la même chose : nos cellules ont besoin de se renouveler en permanence, elles vivent, se multiplient, travaillent (chacune son domaine !) et meurent. Tout ceci dans un milieu propice à leur vie.

C’est là que les minéraux, vitamines et oligo-éléments, précieux nutriments que vous trouvez en principe dans votre alimentation, entrent en jeu. En effet, ils vont permettre à votre organisme de maintenir cet équilibre.

Le stress, la mauvaise alimentation, les perturbateurs endocriniens, la pollution atmosphérique sont autant de facteurs de risque de déséquilibre, qui provoqueront une inflammation localisée ou généralisée de votre organisme, déclenchant des maladies inflammatoires chroniques.

Interpréter les signes

L’analyse sera différente selon la couleur de l’iris. Il existe 2 couleurs de base. Les yeux bleus et les marrons. Les yeux mixtes sont le résultat du mélange des 2 premiers, donnant des couleurs allant du gris, vert, au marron clair.

Iris bleus 

Iris lymphatique fibrillaire

Dans un iris bleu, on va regarder en premier la trame, les taches blanches ou oranges, les rayons perpendiculaires ou arcs de cercles qui s’inscrivent en circonférence.

Iris marrons

iris hématogène pigmentaire

L’iris marron (hématogène pigmentaire) n’a pas vraiment de trame, mais un aspect velouté. Dans cet exemple, on peut voir beaucoup d’anneaux en périphérie comme des rayures de disque qui révèlent une déminéralisation. On voit aussi des rayons perpendiculaires qui partent du centre et indiquent des tensions nerveuses, source d’acidification. L’aspect trouble de la périphérie de l’iris indique un épaississement du sang dû à cette acidification.

Iris mixte

Iris mixte

Les iris mixtes sont souvent marqués au niveau du système digestif. Dans cet exemple, on voit bien au centre le système digestif inflammatoire, ainsi que de nombreux rayons qui ont creusé la collerette. On voit aussi des taches orangées, des rayons concentriques,…. Cet iris est le signe d’un organisme très acidifié.

L’iridologie fait partie entière du bilan de vitalité que le naturopathe sera amené à vous faire. L’examen de l’iris dure environ une dizaine de minutes et renseigne précieusement sur votre état général, et même de manière préventive en décelant les faiblesses avant même qu’elles ne se déclarent dans votre organisme.

N’hésitez pas à demander un bilan auprès d’un naturopathe-iridologue.